La perte de poids et comment le contrôler (partie 3)

kine-serie-perte-poids

Vous savez sans aucun doute comment il est difficile de perdre du poids et de le maintenir ensuite. Pilules amaigrissantes (coupe-faim), boissons énergisantes, édulcorants, régimes de toutes sortes et même le jeune nous sont régulièrement proposés et promettent tous des résultats meilleurs les uns que les autres, mais qu’en est-il vraiment?

Dans cette série d’articles, adaptés d’un texte publié originalement en anglais par Lita Lee, nous ferons un survol de différentes techniques pour perdre du poids et nous tenterons de départager le vrai du faux. Nous énumérerons certains facteurs qui peuvent empêcher la perte de poids et nous terminerons avec quelques conseils qui vous aideront à atteindre vos objectifs plus facilement et plus sainement.

Dans le précédent article, nous avons fait un survol de différents facteurs alimentaires et physiologiques reconnus pour causer des problèmes de poids. Pour ce dernier article de la série, nous verrons quelques conseils et suggestions pour vous aider à perdre du poids et faciliter l’atteinte de vos objectifs.

Modérez vos entraînements
Exercez-vous de façon modérée, la musculation peut vous aider à perdre du poids. Si votre masse musculaire augmente, il sera possible que vos muscles consomment vos réserves de graisse comme source d’énergie. Par contre, un entrainement trop intensif en endurance peut avoir l’effet contraire et supprimer votre fonction thyroïdienne.

Privilégiez la marche plutôt que la course de longue durée. 30 minutes de marche rapide par jour peuvent vous faire perdre 25 livres dans une année sans modifier votre alimentation.

Améliorez votre fonction thyroïdienne
Les gens atteints d’hypothyroïdie sont incapables d’utiliser les glucides correctement. En améliorant et en régularisant la fonction thyroïdienne, vous éviterez la formation de gras en plus de maintenir votre musculation en santé.

Prenez conscience de vos habitudes
Prenez du recul et analysez ce que vous mangez, pourquoi vous mangez et à quel moment vous mangez. Mangez-vous pour vivre ou vivez-vous pour manger?

Plusieurs personnes mangent par habitude et non parce qu’elles ont faim, alors que d’autres mangent lorsqu’elles sont stressées. Réfléchissez et modifiez vos habitudes. Vous devriez également augmenter votre fréquence alimentaire à 6 doses par jour plutôt que 3.

Mangez lentement
Mangez lentement et prenez le temps de bien mastiquer vos aliments.

Mangez des aliments entiers
Hypercaloriques, les aliments transformés n’éliminent pas la faim et ne sont pas nutritifs.

Substituez-les par des aliments entiers qui produisent moins de gras dû à leur effet sur l’insuline. De plus, vous remarquerez votre tendance à consommer de moins grandes portions sans effort.

Évitez les gras polyinsaturés et le soya
Les acides gras polyinsaturés (AGPI, omega-3, omega-6) et les produits de soya ont des effets néfastes sur la santé. De plus, le soya contient trois oestrogènes (isoflavone) qui ont pour effet d’inhiber la fonction thyroïdienne en empêchant la transformation de T4 en T3.

Privilégiez plutôt le beurre, l’huile de coco ou l’huile d’olive.

Envisagez une diète prothyroïdienne
Il n’existe pas de pilule magique que vous pouvez avaler et qui vous permettra ensuite de vous goinfrer à volonté tout en perdant du poids.

Toutefois, si vous consommez des aliments prothyroïdes, que vous digérez correctement, que vous faites de l’exercice, que vous êtes attentif aux éléments émotionnels qui vous incitent à manger et que vous conservez le focus sur les objectifs à atteindre, vous pouvez perdre du poids et le contrôler.

Une diète prothyroïde est constituée d’au moins 100 grammes de protéines animales, consommés 3 fois par jour, de fruits et de légumes racines. Le sel de mer blanc ajouté au jus de fruit et sur les aliments ainsi que l’huile de coco, l’huile d’olive et le beurre sont également recommandés.

Certaines personnes ont même rapporté avoir perdu du poids en consommant 2 à 3 cuillères à table d’huile de coco par jour. Les carottes râpées ne sont pas à négliger non plus puisqu’elles stimulent l’intestin afin d’éliminer les toxines tout en favorisant la perte de graisse.


Si vous avez besoin d’aide pour perdre du poids et pour atteindre vos objectifs santé, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Vous avez manqué les deux premiers articles? Je vous invite à y jeter un coup d’oeil :

La perte de poids et comment le contrôler (partie 1)
La perte de poids et comment le contrôler (partie 2)

Vous avez des commentaires ou des suggestions? Rejoignez-nous sur notre page Facebook.