Le danger des contraceptifs oraux

kine-contraceptifs-orauxUtilisés au Canada depuis plus d’un demi-siècle, les contraceptifs oraux (pilule contraceptive ou pilule anticonceptionnelle) aident à prévenir les grossesses non désirées. Ils contiennent toutefois des oestrogènes et de la progestérone synthétique, tous deux reconnus comme étant cancérigène et responsables de nombreux désagréments.

Effets indésirables et risques rapportés :

  • Augmentation du risque de cancer du sein
  • Augmentation du risque de cancer du col de l’utérus
  • Augmentation du risque de maladies cardiaques
  • Augmentation du risque de maladies du foie ou de la vésicule biliaire
  • Kystes aux seins et aux ovaires
  • Fibromes utérins
  • Provoque des caillots de sang
  • Favorise l’ostéoporose
  • Amincis la peau et accélère son vieillissement
  • Suppression des fonctions thyroïdiennes
  • Provoque des carences en vitamines E, C et B ainsi qu’en calcium, magnésium et zinc
  • Gain de poids et augmentation du stockage des graisses
  • Crampes prémenstruelles plus intenses
  • Saignements menstruels excessifs
  • Bouffées de chaleur
  • Migraines
  • inhibe la mémoire
  • Provoque une privation d’oxygène
  • Diminue la taille des cellules

Plutôt que de recourir aux produits chimiques néfastes pour la santé afin de contrôler les risques de grossesses non désirées, les femmes devraient privilégier le stérilet en cuivre, le condom ou être à l’écoute de leur corps et apprendre à reconnaitre les signes qui indiquent qu’elles sont dans leur période d’ovulation. Certains suppléments, comme le Progest E, peuvent aider à régulariser le cycle menstruel.

Source : D’après l’article « Health Effects Of Birth Control Pills » par Lita Lee, Ph.D.