La carotte et ses actions anti-oestrogéniques

Carotte

La carotte crue contient une fibre unique qui absorbe l’excès d’œstrogènes et aide à la véhiculer hors du corps. – Dr. Ray Peat

Quelles sont les conséquences d’une dominance à l’œstrogène?

Notre société mène à une dominance œstrogénique due au stress. Le stress, qu’il soit physique ou émotionnel, augmente la production d’œstrogènes. Par exemple, de nombreux pesticides et produits chimiques sont xenonestrogéniques, ce qui augmente notre propre production d’œstrogène.

Le soja contient des phytoestrogènes qui imitent les œstrogènes du corps. L’engouement à consommer du soja contribue à produire des effets dévastateurs sur l’équilibre hormonal chez les hommes, femmes et en particulier chez les enfants.

Les huiles végétales, comme par exemple: l’huile de maïs, soja, carthame, canola, tournesol, etc conduisent à l’inflammation et augmentent la charge œstrogénique.

La dominance en œstrogène est une cause sous-jacente du syndrome prémenstruel (SPM), des symptômes de la ménopause, de l’acné, de l’infertilité et du trouble de l’humeur.

En aidant à la désintoxication de l’excès d’œstrogènes, manger une carotte crue râpée par jour, joue un rôle important dans l’équilibre hormonal à la fois chez l’homme ou la femme.

Voici une recette facile de carottes râpées dans la section idées de recettes.

Am. J. Clin. Nuir. 32: 1889-1892, 1979.
Two hundred grams of raw carrot eaten at breakfast each day for 3 weeks significantly reduced serum cholesterol by 11%, increased fecal bile acid and fat excretion by 50%, and modestly increased stool weight by 25%. This suggests an associated change in bacterial flora or metabolism. The changes in serum cholesterol, fecal bile acids, and fat persisted 3 weeks after stopping treatment.