L’huile végétale riche en oméga-6 augmente le risque de mortalité!

kine-huile-omega-6Le British Medical Journal a publié les résultats d’une étude réalisée auprès de 9 423 femmes et hommes de 20 à 97 ans portant sur la consommation d’huile végétale riche en oméga-6. Dans le cadre de cette étude, une partie du groupe a reçu une alimentation riche en huile végétale et en acide linoléique (oméga-6) et l’autre a reçu une alimentation riche en gras saturé d’origine animale, en beurre et en crème.

Sans grande surprise, les chercheurs ont constaté une diminution importante du taux de cholestérol chez les sujets ayant consommé de l’huile végétale riche en oméga-6. Ils n’ont toutefois pu établir aucun lien entre cette diminution du taux de cholestérol et la diminution des risques de maladies cardiovasculaires. Au contraire, ils y ont même remarqué une augmentation de 22% du risque de mortalité pour chaque diminution de 30mg/dL de cholestérol lié à la consommation d’huile végétale.

En conclusion, les analyses de l’étude portent à croire que de remplacer les gras saturés par de l’huile végétale n’apporterait aucun bénéfice sur la santé cardiovasculaire.

MES RECOMMANDATIONS

Le tabagisme et l’alcoolisme jouent un rôle important dans les maladies cardiovasculaires. Nos habitudes de vie doivent être révisées. Un sommeil régulier diminuerait les hormones de stress. Le cholestérol est une hormone indispensable au corps. Il est impliqué dans la production d’hormones importantes, comme la progestérone, le DHEA, la pregnenolone ainsi que la testostérone, qui apporteraient une certaine protection contre les maladies cardiaques. Les hormones thyroïdiennes et la vitamine A sont essentielles pour assurer une conversion adéquate du cholestérol en ces hormones. Certains antioxydants, dont la vitamine D3, et certains oligoéléments, dont le sélénium, empêcheraient l’oxydation du cholestérol.

Vos choix d’aliments sont aussi très importants. Les protéines provenant des ruminants nourris à l’herbe ont un meilleur ratio de gras saturé versus oméga 6, sans compter les produits laitiers.

Les oeufs, dont les poules sont nourries sans maïs ni soya sont de meilleur choix. Le foie de boeuf ou une soupe à base de cou de poule contient des hormones thyroïdiennes qui favoriseront votre propre production d’hormones. Les fruits tropicaux, reconnus pour leurs teneurs en antioxydant et en minéraux, ainsi que les fruits de mer, comme le crabe ou les crevettes, sont également reconnus pour leurs teneurs en oligoéléments.

J’ai tendance à croire qu’il est plus important de mettre l’emphase sur l’augmentation de votre capacité à oxyder les calories de façon saine, que de réduire tous les aliments qui contiennent des gras saturés ou du cholestérol.

Pour les fouineurs, le blog de Chris Masterjohn est très intéressant.

Source : http://www.bmj.com/content/353/bmj.i1246