Les os et la vitamine K contre le diabète?

kine-os-diabete-kDes chercheurs de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (ICRM) et de la Columbia University ont découverts que l’ostéocalcine, une hormone produite par les os et partiellement contrôlée par la vitamine K, augmente la production et la sécrétion d’insuline en plus d’agir sur la sensibilité des muscles et des matières grasses qui se trouvent à proximité du pancréas.

Cette percée scientifique permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’ostéocalcine et pourrait éventuellement mener au développement de nouvelles thérapies qui pourraient protéger contre le diabète de type 2 et l’obésité en ciblant, entre autres, la vitamine K.

Consultez le communiqué officiel :
Nos os peuvent-ils nous protéger contre le diabète et l’obésité ?